"L'après-massage"

Tout de suite après le massage, il est conseillé :

  • de boire suffisamment d’eau, de préférence chaude ou tiède, afin d’aider les toxines mobilisées par le massage à être évacuées par les voies naturelles ;
  • dans la mesure du possible,  de ne pas prendre de douche immédiatement après afin de garder les effets de l’huile sur le corps ;
  • de ne pas prévoir une activité trop importante afin de laisser au corps le temps d’intégrer ce massage et profiter de ses bienfaits ;
  • de ne pas recevoir d’autres soins énergétiques durant les quelques jours suivant le massage, afin de laisser le temps au corps de "faire son travail".

 

Que peut-on ressentir après un massage ayurvédique ?

Les effets souvent ressentis sont :

  • un grand apaisement et un calme intérieur,
  • une impression de "zenitude", de détente du corps,
  • une plus grande clarté d’esprit,
  • un regain d’énergie,

Cependant, pour un certain nombre de personnes très tendues physiquement et/ou dans un certain mal-être intérieur, d’autres effets peuvent également se faire ressentir, qui ne doivent pas vous inquiéter, ceux-ci disparaissant en quelques jours :

  • sensation de grande fatigue,
  • sentiment de mal-être,
  • douleurs diffuses, courbatures,
  • maux de tête,..

Ces réactions ne sont pas anormales et sont dues au fait que le massage a remis en circulation des énergies bloquées (parfois depuis des années !) mais aussi qu’un processus d’élimination des toxines mobilisées est en train de s’opérer. De même, le fait de relâcher ses tensions peut provoquer des courbatures dans les jours suivants...

Je vous invite à lire également à ce sujet le très bon article suivant, de l'Association Canadienne des Thérapeutes en Médecines Douces "Pourquoi suis-je courbaturé après un massage ?".

Le massage ayurvédique est véritablement une rencontre avec soi-même, ce qui peut parfois dérouter certaines personnes qui n’ont pas l’habitude d’être à l’écoute de leur corps et de leur être intérieur. Le fait de recevoir lorsque l’on a l’habitude de donner peut également être déstabilisant.

Le corps a besoin d’une attention que l’on ne prend pas forcément le temps de lui accorder. 

 

 

Date de dernière mise à jour : 10/10/2012