Philo - Psycho

Pensée du 9 octobre 2010

"La quête de l'Amour se termine au moment où l'on découvre qu'il est toujours présent en nous." Dr. L. Laskow

Chacun ses choix responsables

Je n'ai pas écrit le texte qui suit mais le partage à 100 % :

Chacun ses choix responsables

Combien de fois avez-vous déjà dit ou entendu 'si j'avais su' suivi d'un choix différent de ce qui a été fait.
Il est certain que si vous aviez connu les conséquences de certains choix, vous ne les auriez pas faits.
Il est facile de se culpabiliser après coup ou de culpabiliser les autres en rejetant la faute sur eux.

De la même manière la réflexion 'à ta place je ferai ceci ou cela' n'a aucun sens d'un point de vue énergétique et spirituel.
Personne n'est à la place d'un autre puisqu'il a choisi de vivre ses expériences et non celles de l'autre.

Chacun possède sa propre vibration, issue de tout ce qui le compose et ne peut agir qu'en fonction de toutes ses données.

Seul, celui qui est au coeur de l'attirance de ses expériences peut se modifier pour modifier ce qu'il attire, en ayant des pensées différentes, des émotions différentes et en faisant des actions différentes.

Accepter le choix de chacun est un acte humble et fort. C'est redonner la maitrise à l'autre, c'est lui permettre d'intégrer les données des conséquences de ses choix.

Chaque fois que vous avez envie de diriger l'autre, de lui donner votre point de vue, posez-vous déjà la question de savoir quel intérêt vous avez à le faire.
Qu'est-ce qui, en vous, pense savoir mieux que l'autre ce qui est bon pour lui ?

Si vous êtes 'maitre' en un domaine et responsable conscient, vous pouvez donner des conseils et encourager les autres à les suivre. Cela s'appelle de l'éducation sage.

De même, des parents peuvent éduquer leurs enfants en connaissance des causes de chaque actions.
Les enfants sont capables de comprendre beaucoup d'explications réelles, dès lors qu'elles sont dites avec simplicité et paisiblement.

Un enfant, dont les parents crient tout le temps pour un oui ou un non, sont énervés ou bâclent les informations ne peut pas comprendre ce qu'ils veulent dire, alors que s'ils prennent le temps de se poser, de bien respirer et d'expliquer calmement, en regardant bien l'enfant dans les yeux, pour que l'information entre jusqu'à l'âme, tout s'enregistre.

Adultes ou enfants, le fait de regarder la personne à qui l'on s'adresse dans les yeux est un signe de droiture. Les yeux sont la porte de l'âme.
Veillez cependant à ne pas vous servir de ce regard pour lancer des flèches visuelles empoisonnées ou prendre pouvoir sur l'autre.

Les choix de chacun leur appartiennent.
100% responsables chacun.

C'est un droit de ne pas être d'accord sur le choix d'actions des autres tout en les aimant et les respectant.
Chacun possède le droit librement de quitter ceux dont les attitudes ne sont pas en accord avec les siennes.

Le respect commence en effet par ses propres choix.

Modifier ses comportements et ses choix personnels pour s'adapter à ceux des autres, par peur d'être jugés, critiqués ou perdre ceux que l'on apprécie n'est pas une attitude d'être authentique.
Aujourd'hui, il est bon d'appliquer les vertus dans sa vie pour purifier ce qui doit l'être.

Développer respect, paix, conscience, sagesse, valeur, reconnaissance du travail des autres, honnêteté, politesse, foi est une attitude digne d'un éveillé en conscience.

En guérissant ses blessures fondamentales chacun peut apprendre à modifier ses choix, a élever ses vibrations et à vivre de manière authentique et pure.

Que le meilleur choix soit à tout moment présent.
Joéliah

Pensée du 7 juin

Tout homme libre doit s’activer à rendre libre la vie des autres. Spinoza

L'Amour Inconditionnel

Quelques phrases intéressantes trouvées sur internet, que j'aimerais commenter ensuite :

"Tout le mal qui M’est arrivé au cours de ma vie venait de MOI. Je suis entièrement responsable de ma vie, dans les moindres détails, dans la joie comme dans la douleur. Je choisis mes réactions.[...]
La peur, même inconsciente, nous fait faire des bêtises. Ce n’est jamais la faute des autres, mais la nôtre. En fait, même pas. Il ne s’agit pas de " faute ", mais de responsabilité.
Rien n’est bon ni mauvais si ce n’est ce qu’en fait la pensée... personnelle. Nous choisissons nos réactions. Nous choisissons d’avoir mal.
L’amour inconditionnel pardonne tout, parce qu’il est responsable. De plus, il comprend la nature humaine, ses peurs, ses motivations, ses gestes, ses paroles, ses pensées.
L’amour inconditionnel connaît le cœur des gens."

Cela rejoint ma façon de vivre la vie aujourd'hui (cela n'a pas toujours été le cas.. mais j'ai évolué, pour mon plus grand bonheur maintenant !) selon le principe que nous ne sommes pas responsables de tout ce qui nous arrive dans la vie, mais de la façon dont nous choisissons de vivre ces choses, douloureuses ou heureuses.

Nous pouvons choisir - pour des raisons liées à nos conditionnements, blessures de vie ou autres - de SUBIR inconsciemment (ou pas) les événements et ainsi, nous priver du pouvoir que nous avons de vivre pleinement notre vie comme nous le désirons.

Mais le jour où nous avons enfin compris ce pouvoir que nous avons tous en nous sur notre vie... quelle libération ! Car ce n'est pas l'autre qui agit sur notre vie, c'est NOUS-MEMES ! Et nous l'oublions trop souvent.... parce qu'il est bien plus facile de reporter les causes de nos désordres intérieurs sur l'autre que sur nous mêmes... Problème d'ego ? Pas envie de regarder à l'intérieur de soi ? Envie de se faire plaindre ? D'attirer l'attention ? Panser des blessures ? Manque d'Amour ? Il faudrait se poser les bonnes questions...

Le bon, le mauvais, sont uniquement des concepts de la pensée (trop souvent utilisés par les soi-disant "religions", d'ailleurs, afin de faire peur à l'Homme, et ainsi le manipuler) rien d'autre... On peut passer sa vie à disserter là-dessus et à se "masturber l'esprit".. N'est-ce pas finalement vain, mais surtout, un frein énorme à l'évolution de la conscience ?

Concernant le manque d'Amour que tant de personnes ressentent de nos jours.. il ne faut pas oublier que le véritable Amour est inconditionnel, universel, qu'il est la seule LOI de l'univers et que nous l'avons TOUS en nous qui en faisons partie, même si parfois, il est bien caché tout au fond... Il faut arrêter de chercher à l'extérieur ce que l'on a en soi depuis toujours. Juste le faire rayonner et le partager... pour le bien de tous. Et comme la vie change ensuite naturellement !

NOUS SOMMES TOUS LES CREATEURS DE NOTRE PROPRE VIE... ne l'oublions jamais !

 

 

Pensée du 8 mai

Voici un beau texte reçu ce jour et qui représente tant ma philosophie de pensée :
"Notre coeur doit être rempli d'amour pour les humains, qui sont tous nos frères. Nous devons penser à eux et les aider, mais sans attendre la moindre récompense : cette dilatation intérieure, cette chaleur qui nous comblent lorsque nous aimons. C'est là une grande récompense, il n'en existe pas de plus grande dans la vie. Notre coeur est alors comme une rivière, une source d'eau vive.

Les humains attendent toujours d'être récompensés pour le bien qu'ils ont fait. Mais celui qui a compris le secret de l'amour n'attend pas, il ne pense même pas qu'on puisse lui donner quelque chose en retour car il vit déjà dans un bonheur qui dépasse l'imagination. Comme il ne lui manque rien, il n'attend rien; il nage dans la joie, il rayonne, et ainsi il gagne la confiance de quantité d'amis. Où trouverez-vous une plus grand récompense que celle-là?"

Pensée du 4 janvier 2010

Oser, c’est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c’est se perdre soi-même.

Kierkegaard

Pensée du 17 décembre 2009

Seuls ceux qui savent regarder un arbre, les étoiles, les eaux scintillantes d'un torrent dans un état de complet abandon savent ce qu'est la beauté. Cet état de vision réelle est l'amour.

Krishnamurti

 

Pensée du 10 décembre 2009

J’abandonne tout jugement, toute idée préconçue ou attente des Autres, sachant qu’ils sont à leur place et évolution parfaites. Je leur donne l’Amour et les encouragements et me contente de leur offrir les informations seulement quand ils me le demandent en prenant la précaution de leur rappeler que ma vérité peut ne pas être la leur.

Pensée du 2 décembre 2009

"La liberté consiste moins à faire sa volonté qu'à ne pas être soumis à celle d'autrui". Jean-Jacques Rousseau

Pensée du 28 novembre 2009

Etre libre de toute autorité, de la vôtre et de celle d’un autre, c’est mourir à toutes les choses d’hier, de sorte que votre esprit est toujours frais, toujours jeune, innocent, plein de vigueur et de passion. C’est seulement dans cet état que l’on apprend et observe. Et pour cela, une grande conscience est nécessaire, la conscience réelle de ce qui se poursuit à l’intérieur de vous-même, sans la corriger ou dire d’elle ce qu’elle devrait ou ne devrait pas être, parce que dès le moment où vous la corrigez vous avez mis en place une autre autorité, un censeur.

Krishnamurti ("Se libérer du connu")